Accueil » articles » MIROIRS SALAF À PROPOS “SOYEZ PRUDENT À VOTRE GRAISSAGE”

MIROIRS SALAF À PROPOS “SOYEZ PRUDENT À VOTRE GRAISSAGE”

MIROIRS SALAF À PROPOS “SOYEZ PRUDENT À VOTRE GRAISSAGE”

 

Sen effet, la priorité et la position de la fatwa dans la charia qui commence ici est très grande pour ses membres, c'est-à-dire des personnes qui remplissent les conditions convenues par les savants islamiques pour devenir mufti (donneur de fatwa), car l'impact de la fatwa est très dangereux pour les gens pour les pauvres, car un mufti est celui qui donne la légalisation de ce qui vient d'Allah, héritiers des prophètes et porteurs d'obligations fatwa (fardhu kifayah).

Donc, la personne qui porte ce mandat doit être prudente et réfléchir mille fois avant d'émettre une loi ou une fatwa.

en raison du poids du mandat de la fatwa, de nombreux chercheurs précédents, ils préfèrent “TAWAQQUF” (diamètre) lorsqu'on lui a demandé et n'a donné aucune réponse, par peur des répercussions qui lui arriveraient, le monde et l'au-delà. Pas même quelques-uns d'entre eux ont donné des réponses “LAA ADRI” (je ne sais pas) dans toutes les lois ou ce qu'ils n'ont pas la connaissance.

Si nous regardons leur attitude ci-dessus, ne montre pas de défauts, tout cela montre précisément la profondeur de la connaissance et la bonté de leur foi et de leur piété. Où ils s'arrêtent et ne précèdent pas tout ce qui est au-delà de leur capacité en rendant leur connaissance à Dieu, L'être omniscient de toutes choses.

Cependant, c'est très malheureux, si on regarde le présent, tout le monde s'installe en mufti, supposons que ce soit un petit travail, ne nécessite pas de conditions et d'expertise, afin que toute question à laquelle il doit répondre facilement, même sans connaissances et propositions claires. Ils n'hésitent même pas à apporter des preuves de hadiths faux ou faibles ou de narrations sans origine.

C'est ce qui cause des problèmes aux gens, à savoir émergence “RUWAIBIDHAH” que ce sont des gens qui sont ignorants mais qui parlent du peuple ou du général.
Alors que le véritable but de l'existence d'une fatwa dans cette noble syariah est la bonté et la commodité sous la forme de la diffusion de la vraie connaissance et des actes parmi vous, musulmans, ne pas créer de conflits et propager les divisions et les différences parmi les gens.

Par conséquent, nous devons imiter le reflet des savants salaf, quels en sont les exemples dans ce numéro. Voyons, Voici quelques exemples d'érudits salaf:

• D'Abi Minhal - Que Dieu ait pitié de lui- il a dit, J'ai demandé à Zaid bin Arqam et Al Barra’ bin ‘Azib à propos de sharaf, puis chaque fois que j'ai demandé à l'un d'eux, il a répondu: ”demander aux autres, parce qu'en fait il est meilleur et sait mieux que moi.” (Jami après Al ‘ilmi wa Ahlihi : 2/432).

• Par Abdullah bin Umar - qu'Allah soit satisfait des deux- , il a dit : “il existe trois types de connaissances: (première) Kitabullah qui parle, (seconde) passé sunnah et (troisième) la parole ne sait pas.” (Jami Bayan Al ‘Ilmi wa Ahlihi: 2/423).

• Dari Ibnu Mas’ud –semoga Allah meridhainya- il a dit : “Sesungguhnya orang yang memberi fatwa dalam segala sesuatu adalah orang yang gila.(Jami Bayan Al’Ilmi : 2/836).

• Dari Uqbah bin Muslim –semoga Allah meridhainya- il a dit : Aku mendampingi Ibnu Umar selama tiga puluh empat bulan, kebanyakan ketika ditanya ia menjawab: “je ne sais pas”, kemudian ia menoleh kepadaku sambil berkata: tahukah kamu apa yang mereka inginkan? mereka hendak menjadikan punggung-punggung kita sebagai jembatan mereka kepada neraka jahannam”. (Jami Bayan Al’Ilmi : 2/841).

• Dari Muhammad bin Munkadir –Semoga Allah merahmatinya- il a dit: “Sesungguhnya seorang ‘alim itu berada diantara Allah dan makhluk-Nya, maka hendaklah ia melihat bagaimana ia masuk diantara keduanya.(Badai’ul Fawaid: 3/792-794).

• Abdurrahman bin Abi Laila –Semoga Allah merahmatinya- il a dit: “Aku menjumpai 120 sahabat dari anshar, salah seorang dari mereka ditanya sebuah masalah, maka ia mengembalikan kepada yang lain dan yang lain kepada yang lain pula sampai akhirnya kembali kepada orang yang pertama. Aucun d'eux à moins qu'il ne veuille que son frère souffre de la fatwa.” (Badai’ul Fawaid: 3/792-794).

• Husain al-Asady - Qu'Allah lui fasse miséricorde- il a dit: “En effet, l'un de vous a émis une fatwa à ce sujet, s'il était transmis aux compagnons d'Umar bin khaththab, il inviterait sûrement les membres du badar (amis qui ont combattu badar) pour y répondre.” (Badai’ul Fawaid: 3/792-794).

• L'imam Syafi’i a été interrogé sur un problème, puis il se tut, puis on lui a dit : ne réponds-tu pas - que Dieu ait pitié de toi -? Il a ensuite dit : “jusqu'à ce que je sache mieux, que ce soit dans mon silence ou dans ma réponse.” (Badaiul Fawaid: 3/792-794).

• Said bin Musayib - Qu'Allah ait pitié de lui presque jamais dit une fatwa ou dit quoi que ce soit sauf qu'il a prié : “O Allah sauve-moi et sauve les autres de moi”. (Badaiul Fawaid: 3/792-794).

• De Adurrahman bin Mahdi Qu'Allah lui fasse miséricorde- il a dit : “Quelqu'un est venu voir l'imam Malik et lui a demandé, pendant des jours il n'a pas répondu, faire face (questionneur) m'a dit: O Abu Abdurrahman, J'ai vraiment envie de revenir et j'attends depuis longtemps (réponse de vous). Alors l'imam Malik resta silencieux pendant un moment puis leva la tête et dit: Masyallah, Ô mon frère, en vérité je dis seulement quand il y a du bien dedans, alors que je ne maîtrise pas cette question”. (Badaiul Fawaid: 3/792-794).

• De Zaid bin Khabbab - Qu'Allah lui fasse miséricorde- Il a demandé: “J'ai vu sufyan ats-saury lorsqu'on l'interroge sur le problème, il a répondu: je ne sais pas, pour que les gens qui ne le connaissent pas pensent que Sufyan ne connaît pas la moindre connaissance.” (Musnad bin Zaid, Chose: 277).

• D'Abu Mus'ab - Qu'Allah lui fasse miséricorde- il a dit, J'ai entendu Malik bin Anas dire :”Je n'ai pas émis de fatwa jusqu'à ce que soixante-dix personnes aient admis que j'étais un expert (maître en la matière)”. (Hilyatul Auliya: 6/316).

• Qasim bin Muhammad a déclaré: “Une personne qui vit dans l'ignorance est plus que dire au nom d'Allah sans savoir. Ce sont les cendres dans lesquelles Dieu se spécialise avec la vertu de Lui, il a dit :”Je ne sais pas.” (Jami Bayan Al-Ilmi: 2/839).

• Abu Umar a mentionné Qasim bin Muhammad, qu'il a été approché par quelqu'un qui lui a demandé, puis Qosim a répondu: je ne suis pas bon dans ce domaine, puis l'interrogateur a dit: En effet, je vous demande, parce que je ne connais pas d'autre que toi. Alors Qasim a répondu: “Ne regarde pas ma longue barbe et les nombreuses personnes autour de moi, pour l'amour de Dieu, je ne l'ai pas maîtrisé (ta question)”. (Badaiaul Fawaid: 3/792-794).

• De Ali bin Abi Talib - qu'Allah soit satisfait de lui- il a dit: “Comme il fait froid au cœur, puis on lui a demandé, Qu'est-ce que ça veut dire: puis il a répondu: “c'est-à-dire que vous dites pour quelque chose que vous ne savez pas “Dieu seul sait”. (Jami Bayan Al’ilmi : 2/836).

J'espère que nous pourrons en tirer une leçon, Les savants salaf doivent être plus prudents lorsqu'ils demandent des fatwas ou des fatwas ou pratiquent des fatwas, ainsi que de diffuser les fatwas et les questions liées aux fatwas.

📚 [ Cette traduction est extraite du livre “Mawa’idz Ash-Shahabah”, karya Umar bin Abdullah Al Muqbil, livre “Min Akhbar As-Salaf As-Shalih”, a cassé Abu Yahya Zakariya Gulam Qadir, livre “Hayat As-Salaf Baina Al-Qauli Wa al-Amal”, karya Ahmad bin Nashir At-Thayar, livre “Mausu’ah Al Akhlaq”, les travaux de l'équipe scientifique Ad-Duror As-Saniyah, livre “Adab Ad-Din wa Dunya”, par Ali bin Muhammad Al-Mawardy, avec préface et clôture supplémentaires ]

Traduction
Ustadz Abu Harits, Hamidin As-Sidawy, Lc.
Centre islamique, La Mecque al-mukarramah
(24/05/1442 H)

__⁣⁣_⁣ _______________________________________________

Multaqa Duat Indonésie - MDI

( Forum de prédication de Da'i Salafy Da'wah, Ahlu Sunnah wal Jama'ah Se-Indonésie )

🌏 Web: https://multaqaduat.com
📹 Youtube: http://bit.ly/multaqaduat
📺 Instagram: http://bit.ly/igmultaqaduat
📠 Télégramme: https://t.me/multaqaduat
🎙️ Twitter: http://bit.ly/twittermultaqaduat
📱 Facebook: www.fb.com/multaqaduat⁣⁣⁣⁣⁣
📱 Facebook: www.facebook.com/groups/384944829178650/?ref = partager
✉️ Courriel : TeamMediaMDI2020@gmail.com
☎️ Admin MDI: wa.me/6282297975253⁣⁣

J'espère istiqamah et j'espère que ce programme sera la porte pour Hasanat, Barokah et Jariyah pour nous tous. Amiiin

Jazakallah khair ala TA’AWUN

📦 Don Infaq pour le programme de cadreisation, Da’i Pedalaman, Humanité, Prédication, Médias:

🔹 Banque Mandiri Syariah, Pas de Rek 711-615-0578 (code bancaire: 451), Au nom de la: Multaqa Du’at

Confirmer le transfert via Whatsapp / SMS avec le format:

Nama_Alamat_Nominal_Kaderisasi Da'i

Exemple:

Ahmad_Medan_Rp. 2.000.000_ Cadre Da'i

Envoyer au numéro:

📱 082297975253

paragraphe. Amrullah Akadhinta (Trésorier MDI)

A propos d'Abu Syifa

Vérifiez également

Quand la foi dans ta poitrine est trop mince, C'est ce qui se passera

“Une personne est capable de parcourir de longues distances pour parcourir des dizaines de kilomètres juste pour commettre un acte immoral, namun

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *